• TIME is Love.11- Motoco Mercredi 21 novembre à 20 h

      Soirée de projection d’art vidéo international Sur une invitation de Marie-Paule Bilger pour Mulhouse Art Contemporain. Mercredi 21 novembre 2018 de 20h à 22h à Motoco Mulhouse.

       

      TIME is Love Screening est un événement d’art contemporain annuel et itinérant, mettant en vedette les artistes internationaux autour du thème noble qu’est l’amour. Depuis sa création en 2008, le projet a présenté près de 400 artistes provenant de plus de 45 pays. Il a été montré à Peanut Art Project, New york; Centre d’art contemporain de Glasgow; Kunsthal 3.14, Bergen; Studio1.1 Gallery, Londres; ZetFoundation, Amsterdam; Pink Gallery, Séoul; Galerie Toolbox, Berlin; Sala Rekalde, Bilbao; Sint-Lukas Gallery, Bruxelles; Musée d’art contemporain Ticino, Suisse; Sazmanab –Centre d’art contemporain,Téhéran etc…

      Les sentiments amoureux recouvrent le désert de nos plus grands maux comme de nos plus belles joies. C’est sur le fil de cette ambivalence épineuse que les artistes sélectionnés se risquent. Ils nous livrent sans concession un éventail de complexités, d’amertumes et de passions généré par les rapports humains.Chacun des artistes mène une pratique interdisciplinaire apportant un questionnement et une critique sur un système de relation à autrui qui nous apparaît comme étant en voie de disparition.

      Des rapports difficiles, complexes, qui s’évanouissent progressivement au profit d’intérêts personnels, économiques et triviaux.

      Si TIME is Love dresse un sombre portrait des sentiments humains, des lueurs d’espoirs résident, résistent malgré tout.

      Si aujourd’hui le temps est synonyme d’argent, TIME is Love s’emploie à détourner les regards vers des valeurs plus essentielles afin que le temps puisse rimer avec celui de l’amour, du rassemblement et du lâché prise.
      L’amour en tant que sentiment universel s’extirpe ici des clichés traditionnels et d’un idéalisme intemporel.

      L’amour est exprimé de manières déconcertantes, troublantes, subtiles et riches. Il est décliné, scruté et traduit avec profondeur et intensité, à l’image de la complexité du genre humain.

      Artistes présentés:

      Albert Bayona (Espagne), Angelina Voskopoulou (Grèce), Anupong Charoenmitr (Thailande), Céline Trouillet (France), Dee Hood (USA), Djibril Dramé (Sénegal), Erick Tapia (Mexique), Frederico Evaristo (Brésil), Helina Metaferia (Ethiopie), Hiroya Sakurai (Japon), Iloisa Fortes (Cap Vert), Irina Gabiani (Luxembourg), Isabel Pérez Del Pulgar (Espagne), Joas Nebe (Allemagne), Kokou Ekouagou (Togo), Lisa Birke (Canada), Magdalena Zeisel (Autriche), Mauricio Saenz (Mexique), Matilde De Feo (Italie), Michael Macgarry (Afrique du Sud), Mohamed Thara (Maroc), Sandrine Deumier (France), Sarah Bliss (USA), Tom Skipp (Royaume-Uni), Vijay Raghavan (Inde).

      Commissariat: Kisito Assangni

      Kisito Assangni est un commissaire d’exposition indépendant, consultant et producteur Franco-Togolais qui a suivi une formation en muséologie. Il partage aujourd’hui son temps entre Londres et Paris.

      Très impliqué dans l’art vidéo, la performance et l’art sonore, son travail analyse principalement l’impact de la post-mondialisation et la psychogéographie. Ses recherches se concentrent sur les modes de production culturelle qui combinent la théorie et la pratique.

      Ses projets ont été présentés dans le monde entier –à la Whitechapel Gallery à Londres, au ZKM Museum à Karlsruhe (Allemagne); au Torrance Art Museum à Los Angeles, au Malmo Konsthall en Suède, au Musée d’Art Contemporain de Séoul, au Centre National d’Art contemporain à Moscou, au Musée d’Art Contemporain de Tenerifeen Espagne et bien d’autres.

      Fondateur du programme d’art vidéo TIME is Love, Kisito Assangni est aussi à l’origine du projet [SFIP] -Still Fighting Ignorance & Intellectual Perfidy -observatoire pour la critique, la recherche et la présentation de l’art vidéo Africain.

      Programme de la soirée

      Performance musicale de Sandrine Weidmann + projection de dEnouer (réalisation : Marie-Paule Bilger et Pierre Friquet – création musicale : Sandrine Weidmann – post-production : Jean-Baptiste Friquet), env. 5min

      • Albert Bayona (Germany), Darerre la Benzinera, 2014, 03:18
      • Sarah Bliss (USA), Orange Band, 2016, 04:44
      • Matilde De Feo (Italy), Il mio corpo a maggio, 2014, 01:10
      • Sandrine Deumier (France), Pink Party, 2017, 06:52
      • Frederico Evaristo (Brazil), Tangled-bodies, 2017, 06:34
      • Dee Hood (USA), It’s a Process, 2016, 02:34
      • Helina Metaferia (Ethiopia), Cyber Spiritual Selfie, 2014, 02:38
      • Vijay Raghavan (India), Techno Avatar, 2017, 00:39
      • Hiroya Sakurai (Japan), The Stream VI, 2014, 06:52
      • Tom Skipp (UK), Something Borrowed, 2014, 03:32
      • Erick Tapia (Mexico), Territorium, 2016, 03:25
      • Céline Trouillet (France), Song N°27, 2017, 04:46

      Informations pratiques

      Mercredi 21 novembre 2018 de 20:00 à 22:00

      Motoco, friche DMC – 13 rue de Pfastatt à Mulhouse

      Entrée libre et gratuite

      Buvette sur place

      Accès

      En voiture : autoroute A35 et A36, sortie 17 « Pfastatt – Lutterbach – Mulhouse Dornach » – parkings gratuits

      Transports en commun : arrêt « Comète » (bus n°11 avant 20h00, n°62 en soirée)

    • O(ff)18 – « Superstes » Friche DMC les 15 et 16 septembre 2018

      Le O(ff)18 a permis de découvrir le travail de quatre jeunes artistes dont le projet a été retenu cette année par Mulhouse Art Contemporain.

      Sous le titre « Superstes », Juliette Clavaud (à l’origine du projet), Julia Trouillot, Alexandre Kato et Sébastien Lamoureix ont investi la friche DMC située à l’angle de la rue de Pfastatt vers Motoco à Mulhouse.

      VOIR LES PAGES DEDIEES AU O(FF)18

      Julia Trouillot, Sébastien Lamoureix et Juliette Clavaud sur la site DMC lors de l’installation du O(ff)18.

      Une installation qui a duré une semaine, avec un week-end en temps fort en présence des artistes et constituant également une proposition originale en marge des Journées du Patrimoine.

      Alexandre Kato et Juliette Clauvaud lors du point presse de l’exposition.

       

    • 45 DEGRÉS A LA CHAPELLE SAINT-JEAN MULHOUSE

      EXPOSITION 2 et 3 JUIN 2018
      45 DEGRÉS
      BERTRAND CAVALIER, MASAO MASCARO, FABIEN SYLVESTRE SUZOR.
      Installation collective à la Chapelle Saint Jean / Group installation at the St Jean Chapel, Mulhouse

      45 degrés est une installation éphémère spécialement conçue pour la chapelle Saint Jean. L’installation invite à une

      45 degrés est une installation éphémère spécialement conçue pour la chapelle Saint Jean. L’installation invite à une réflexion sur l’image, son statut et sa perception dans la société. Depuis le prisme d’un appareil photographique à l’angle de maintien habituel du smartphone, l’angle de 45 degrés a contribué à rendre l’image possible et populaire.

      Bertrand Cavalier, Fabien Sylvestre Suzor et Massao Mascaro sont trois photographes français, établis à Bruxelles depuis le début des années 2010. Ils ont étudié ensemble à l’école supérieure de l’image le 75 de Bruxelles et réalisé plusieurs projets collectifs.

      Leurs travaux ont en commun d’explorer des notions de territoires et d’identités. Concrete doesn’t burn de Bertrand Cavalier porte sur l’influence de la guerre sur l’architecture, l’espace public et l’homme en Europe. Ramo de Masao Mascaro montre la Calabre de ses ancêtres, quand Le Jardin restitue l’espace topographique et mythique d’un jardin, découvert à Madrid. Scouting Around Westhoek de Fabien Sylvestre Suzor traite de l’ambivalence sociale et culturelle dans la zone de la Flandre Française (Nord de la France).

    • Totem, vibrations chamaniques, installation vidéo de Robert Cahen

      Une initiative de Mulhouse Art Contemporain, en partenariat avec La Kunsthalle.

      Du 14 mars au 1er avril 2017

      Vernissage-rencontre : mardi 14 mars à 18h00

      Mulhouse Art Contemporain présente, dans le cadre du week-end de l’art contemporain, une œuvre de l’artiste vidéo Robert Cahen. L’association poursuit en cela son objectif principal qui consiste à faire partager à tous les publics la découverte des expressions multiples de l’art contemporain, dont la vidéo est devenue, ces dernières décennies, un des modes majeurs. Dans cette discipline, il apparaît pertinent d’offrir à Robert Cahen, l’un des représentants majeurs y compris au plan international, de cette écriture créative, une visibilité dans sa propre ville. Le choix du lieu, la Fonderie, la collaboration avec La Kunsthalle, l’intégration de cette proposition au week-end de l’art contemporain, illustrent cette volonté de diffusion et de promotion de l’art contemporain dans l’espace public mulhousien.

       

      L’œuvre présentée : Totem, vibrations chamaniques. Installation vidéo de Robert Cahen.  Musique et sons : M.Hélène Bernard.  Effets spéciaux et montage : Thierry Maury.   Production Pixea Studio 2016

      Les images tournées en Corée par Robert Cahen se veulent un regard original et personnel sur des femmes chamanes et les paysages coréens traversés. Entrent en résonnance avec ces images, les paysages sonores captés en Corée et les musiques composées par Marie-Hélène Bernard, l’ensemble nous transportant dans « un autre voyage » où nos repères vacillent, agités par un rituel chamanique, entre réel et fantastique, gravité et gaité, tension et détente…

      * * *

      Esprits diaboliques, si vous voulez me prendre, Faites-le sans vous moquer ! Qu’ai-je donc fait de mal ?

      Je compte mes amis : eaux, rocs, bambous, pins De quoi aurais-je besoin de plus ? Chunyangga (répertoire pansori)

      Extrait d’un texte coréen de rituel chamanique

      * * *

      L’installation vidéo Totem, vibrations chamaniques a bénéficié du généreux soutien matériel des associations Envie et L’Art et la matière ainsi que de La Filature, scène nationale

      L’artiste

      Robert Cahen a tout d’abord suivi une formation de compositeur au sein du Groupe de Recherches Musicales de 1969 à 1971, dont il devient membre actif et l’un des compositeurs en 1971, titulaire du diplôme du conservatoire national supérieur de musique de Paris, dans la classe dirigée par Pierre Schaeffer. La rencontre avec ce grand compositeur, Directeur du service de la recherche de l’ORTF, va être déterminante. Robert Cahen intègre par la suite son équipe, en tant que chercheur.

      Parallèlement à la composition musicale, l’artiste s’oriente aussi vers l’image et la vidéo auxquelles il applique les expérimentations techniques et le langage de la musique concrète. En ce sens, on peut le considérer comme un des pionniers de l’utilisation d’instruments électroniques dans le traitement combiné des images et du son.

      Ses œuvres sont présentes dans de nombreuses collections publiques et privées en France et à l’étranger. Lauréat de la Villa Médicis Hors les Murs en 1992, il obtient trois ans plus tard une commande publique pour une installation vidéo à Euralille. Le FRAC Alsace présente en 1997 sa première exposition d’installations. Depuis ses installations vidéo sont exposées dans de nombreux pays (Chine, Japon, Italie, Allemagne, Argentine, Chili, Colombie, Azerbaïdjan…) En 2010, c’est au Jeu de Paume à Paris qu’est programmée une rétrospective complète de ses films et vidéos.

      Dans le cadre du festival Musica 2013, Robert Cahen a présenté l’installation Boulez-Repons à l’Aubette à Strasbourg, s’en est suivie l’année suivante une passionnante exposition intitulée Entrevoir que lui a consacré le Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg.

      En 2014, Mulhouse Art Contemporain a présenté une sélection des films de Robert Cahen, lors d’une soirée spéciale présentée au cinéma Bel-Air à Mulhouse.

      Enfin, Robert Cahen a bénéficié du soutien de Mulhouse Art Contemporain pour son travail de vidéaste dans le cadre de la création de l’œuvre musicale de Marie-Hélène Bernard Un chemin de sable blanc, créée en 2016 à Reims et Lyon.

       

      Informations pratiques

      Heures d’ouverture

      Hall de la Fonderie

      16, rue de la Fonderie à Mulhouse

      Du lundi au samedi : 9h00 – 18h00

      Dimanches : 14h00 – 18h00

      Entrée libre

      Accès

      En voiture : autoroute A35 et A36, sortie « Mulhouse centre », direction Gare puis Université – Fonderie ou Clinique Saint Sauveur – parkings à proximité

      Depuis la gare : suivre le canal du Rhône au Rhin (Quai d’Isly) jusqu’au pont de la Fonderie puis rue de la Fonderie (15 mn à pied / 5 min à bicyclette).

      Transports en commun : arrêts « Fonderie » (bus n°10, ne circule pas le dimanche) ou « Tour Nessel » (Tram 2 et 3)

      A vélo : station « Vélocité » à proximité | Piéton : à 10 minutes du centre-ville

      Robert Cahen et Thierry Maury lors de l’installation de l’oeuvre dans le hall de la Fonderie à l’entrée de La Kunsthalle de Mulhouse.

    • 0(FF)17 : l’appel à projet est lancé

      0(FF)17  / Événement à Mulhouse du 10 au 13 juin 2017

      Une initiative de Mulhouse Art Contemporain, en écho à la Biennale de la jeune création de Mulhouse.

      A l’instar des précédentes éditions, MAC propose un événement off en marge de mulhouse 017 et lance un
      appel à projets pour une oeuvre performative dans le champ de l’art contemporain, déployée à Mulhouse sur
      plusieurs temps/ lieux au moment de la biennale de la jeune création contemporaine.

       

      Le but de l’association MAC, créée en 1982, est de promouvoir l’art contemporain à Mulhouse et dans la
      région en développant divers événements et projets avec une volonté de transmission à tous les publics. Avec
      0(FF)17, MAC a pour ambition de valoriser la création contemporaine, tout en la montrant dans des espaces
      publics, inattendus.

       

      MAC accordera une attention toute particulière aux propositions qui prendront en compte le contexte
      mulhousien (histoire, territoire) ainsi que les ressources humaines locales.

       

      À travers cette initiative, Mulhouse Art Contemporain poursuit son travail de promotion de l’art contemporain avec la conviction qu’il faut donner à voir, à partager pour mieux comprendre…

       

      Calendrier de l’événement

      31 mars : date limite de remise des candidatures

      Première semaine d’avril : réunion du jury et annonce du lauréat.

      Du 10 au 13 juin : O(FF)17, présentation de(s) l’oeuvre(s) – lieux à déterminer

       

      TELECHARGER L’APPEL A PROJET

       

    • Cyrielle Tassin, lauréate de l’expo 0(FF)16 au marché de Mulhouse

      obsolescence
      Le jury qui s’est réuni le 7 avril a choisi parmi 25 candidats, le lauréat de l’appel à projet de l’exposition 0(FF))16 qui s’est tenue dans la halle du marché du canal couvert de Mulhouse du 4 juin au 4 septembre, à l’initiative de Mulhouse Art Contemporain avec le soutien de la Ville de Mulhouse et de l’association des commerçants du marché du canal couvert de Mulhouse, en marge de la Biennale de la photographie 2016.

      Cyrielle TASSIN

      Il s’agit de la jeune artiste champenoise CYRIELLE TASSINEn savoir plus »

    • 0(FF)16 : l’appel à projet

      0(FF)16 – Exposition dans les espaces du marché du canal couvert et sa halle à Mulhouse du 4 juin au 4 septembre 201

      0FF-pour-site

      Une initiative de Mulhouse Art Contemporain, en écho à la Biennale de la photographie de Mulhouse.

       

       

       

      Lancement de l’appel à projet

       

      À l’instar de la précédente édition – l’exposition 0(FF)15, MAC propose un off en marge de la Biennale de la photographie de Mulhouse et lance un appel à projets pour une installation photographique qui prendra place dans les espaces du marché du canal couvert et de sa halle à Mulhouse.

       

       

       

      TELECHARGER L’APPEL A PROJET

       

       

       

       

       

       

    • Regionale 16 – « Sans titre »

      Hösl & Mihaljevic (DE), Jeannice Keller (CH), Maja Rieder (CH) et Silvi Simon (FR)

      SANTITRE

      « Sans titre est une exposition qui n’a ni titre ni thème. Une exposition qui est les œuvres, rien que les
      œuvres de cinq artistes. Ni plus, ni moins. Inutile de chercher un fil conducteur, un sens caché, rien
      de tel n’a guidé le choix de ces artistes. Ils sont là pour la seule et la meilleure des raisons que l’envie
      de mieux les rencontrer, de montrer leur travail et le partager, le temps d’une Régionale. » explique Sandrine Wymann, directrice de La Kunsthalle Mulhouse en préambule à cette nouvelle exposition dont elle a assuré le commissariat.

      PLUS D’INFOS ICI

       

      IMG_4667

      Jeannice Keller

      • * * * 
        REGIO1
      • Hösl & Mihaljevic
      • * * *

      IMG_4670

      Maja Rieder

       

      • * * *

      IMG_4669

      IMG_4668

      Silvi Simon

    • Mer Méditerranée : carte blanche à Rabih Mroué et Lina Majdalanie

      MER MÉDITERRANÉE est une exposition de Rabih Mroué. Elle rassemble à La Kunsthalle de Mulhouse jusqu’au 15 novembre 2015 un ensemble d’œuvres de cet artiste majeur de la scène libanaise.

      Double shooting -vue 2 -credit La Kunthalle-2

       

      Qui est Rabih Mroué?  C’est un plasticien, performeur, metteur en scène et aussi acteur interprète. Pour lui, le rapport au monde passe par la création, sans limite de genre. Son œuvre est un point de vue unique sur les enjeux contemporains du Proche-Orient, par extension du monde, qu’il rapporte avec émotion et sincérité.

      After Midnight-credit La Kunsthalle Mulhouse-2
      Rabih Mroué place son regard là où la vie et les événements le mènent, jamais loin de sa terre natale, jamais loin de son entourage. Que ce soit comme acteur d’une histoire familiale riche d’épisodes drôles et douloureux ou comme témoin d’une situation géopolitique complexe et meurtrie, il propose des œuvres dans lesquelles il engage sa personne aussi bien physique que morale.

      Mer Medtiterranee -credit La Kunsthalle Mulhouse

      En reprenant les images, les mots liés au proche orient et abondamment diffusés par les médias, en les saisissant et les réinjectant dans ses films ou ses photographies, il s’emploie à décaler le regard du spectateur qu’il implique volontiers à ses côtés. Ses œuvres rappellent l’importance de se sentir concerné par la réalité de l’actualité même si, au quotidien, les faits énoncés par les uns ou écoutés par les autres se bousculent et tombent souvent dans le piège de la banalité et de l’oubli.

      With soul, with blood -photo 2

       

      Avec Rabih Mroué, ces mêmes faits reprennent vie et corps dans un travail qui inscrit côte à côte l’information et le devoir de responsabilité. L’histoire contemporaine nous regarde autant qu’elle le regarde.

      Programme de rencontres Lina Majdalanie

      Du 23 au 25 octobre Lina Majdalanie propose, en parallèle à l’exposition, un programme de rencontres, performances et projections pour mieux comprendre les enjeux et la place du Liban dans le monde contemporain. Le programme précis sera dévoilé à l’ouverture de l’exposition.

    • O(ff)15 du 12 au 21 juin : dossier de presse

      DOSSIER DE PRESSE A TELECHARGER

      UNE DOSSIER OFF15