• Totem, vibrations chamaniques, installation vidéo de Robert Cahen

      Une initiative de Mulhouse Art Contemporain, en partenariat avec La Kunsthalle.

      Du 14 mars au 1er avril 2017

      Vernissage-rencontre : mardi 14 mars à 18h00

      Mulhouse Art Contemporain présente, dans le cadre du week-end de l’art contemporain, une œuvre de l’artiste vidéo Robert Cahen. L’association poursuit en cela son objectif principal qui consiste à faire partager à tous les publics la découverte des expressions multiples de l’art contemporain, dont la vidéo est devenue, ces dernières décennies, un des modes majeurs. Dans cette discipline, il apparaît pertinent d’offrir à Robert Cahen, l’un des représentants majeurs y compris au plan international, de cette écriture créative, une visibilité dans sa propre ville. Le choix du lieu, la Fonderie, la collaboration avec La Kunsthalle, l’intégration de cette proposition au week-end de l’art contemporain, illustrent cette volonté de diffusion et de promotion de l’art contemporain dans l’espace public mulhousien.

       

      L’œuvre présentée : Totem, vibrations chamaniques. Installation vidéo de Robert Cahen.  Musique et sons : M.Hélène Bernard.  Effets spéciaux et montage : Thierry Maury.   Production Pixea Studio 2016

      Les images tournées en Corée par Robert Cahen se veulent un regard original et personnel sur des femmes chamanes et les paysages coréens traversés. Entrent en résonnance avec ces images, les paysages sonores captés en Corée et les musiques composées par Marie-Hélène Bernard, l’ensemble nous transportant dans « un autre voyage » où nos repères vacillent, agités par un rituel chamanique, entre réel et fantastique, gravité et gaité, tension et détente…

      * * *

      Esprits diaboliques, si vous voulez me prendre, Faites-le sans vous moquer ! Qu’ai-je donc fait de mal ?

      Je compte mes amis : eaux, rocs, bambous, pins De quoi aurais-je besoin de plus ? Chunyangga (répertoire pansori)

      Extrait d’un texte coréen de rituel chamanique

      * * *

      L’installation vidéo Totem, vibrations chamaniques a bénéficié du généreux soutien matériel des associations Envie et L’Art et la matière ainsi que de La Filature, scène nationale

      L’artiste

      Robert Cahen a tout d’abord suivi une formation de compositeur au sein du Groupe de Recherches Musicales de 1969 à 1971, dont il devient membre actif et l’un des compositeurs en 1971, titulaire du diplôme du conservatoire national supérieur de musique de Paris, dans la classe dirigée par Pierre Schaeffer. La rencontre avec ce grand compositeur, Directeur du service de la recherche de l’ORTF, va être déterminante. Robert Cahen intègre par la suite son équipe, en tant que chercheur.

      Parallèlement à la composition musicale, l’artiste s’oriente aussi vers l’image et la vidéo auxquelles il applique les expérimentations techniques et le langage de la musique concrète. En ce sens, on peut le considérer comme un des pionniers de l’utilisation d’instruments électroniques dans le traitement combiné des images et du son.

      Ses œuvres sont présentes dans de nombreuses collections publiques et privées en France et à l’étranger. Lauréat de la Villa Médicis Hors les Murs en 1992, il obtient trois ans plus tard une commande publique pour une installation vidéo à Euralille. Le FRAC Alsace présente en 1997 sa première exposition d’installations. Depuis ses installations vidéo sont exposées dans de nombreux pays (Chine, Japon, Italie, Allemagne, Argentine, Chili, Colombie, Azerbaïdjan…) En 2010, c’est au Jeu de Paume à Paris qu’est programmée une rétrospective complète de ses films et vidéos.

      Dans le cadre du festival Musica 2013, Robert Cahen a présenté l’installation Boulez-Repons à l’Aubette à Strasbourg, s’en est suivie l’année suivante une passionnante exposition intitulée Entrevoir que lui a consacré le Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg.

      En 2014, Mulhouse Art Contemporain a présenté une sélection des films de Robert Cahen, lors d’une soirée spéciale présentée au cinéma Bel-Air à Mulhouse.

      Enfin, Robert Cahen a bénéficié du soutien de Mulhouse Art Contemporain pour son travail de vidéaste dans le cadre de la création de l’œuvre musicale de Marie-Hélène Bernard Un chemin de sable blanc, créée en 2016 à Reims et Lyon.

       

      Informations pratiques

      Heures d’ouverture

      Hall de la Fonderie

      16, rue de la Fonderie à Mulhouse

      Du lundi au samedi : 9h00 – 18h00

      Dimanches : 14h00 – 18h00

      Entrée libre

      Accès

      En voiture : autoroute A35 et A36, sortie « Mulhouse centre », direction Gare puis Université – Fonderie ou Clinique Saint Sauveur – parkings à proximité

      Depuis la gare : suivre le canal du Rhône au Rhin (Quai d’Isly) jusqu’au pont de la Fonderie puis rue de la Fonderie (15 mn à pied / 5 min à bicyclette).

      Transports en commun : arrêts « Fonderie » (bus n°10, ne circule pas le dimanche) ou « Tour Nessel » (Tram 2 et 3)

      A vélo : station « Vélocité » à proximité | Piéton : à 10 minutes du centre-ville

      Robert Cahen et Thierry Maury lors de l’installation de l’oeuvre dans le hall de la Fonderie à l’entrée de La Kunsthalle de Mulhouse.

    • Assemblée générale le 22 novembre

      Mulhouse Art Contemporain réunira son assemblée générale annuelle mardi prochain 22 novembre à 19 h 30 à la Closerie à Sausheim.

       

    • 0(FF)16 : l’appel à projet

      0(FF)16 – Exposition dans les espaces du marché du canal couvert et sa halle à Mulhouse du 4 juin au 4 septembre 201

      0FF-pour-site

      Une initiative de Mulhouse Art Contemporain, en écho à la Biennale de la photographie de Mulhouse.

       

       

       

      Lancement de l’appel à projet

       

      À l’instar de la précédente édition – l’exposition 0(FF)15, MAC propose un off en marge de la Biennale de la photographie de Mulhouse et lance un appel à projets pour une installation photographique qui prendra place dans les espaces du marché du canal couvert et de sa halle à Mulhouse.

       

       

       

      TELECHARGER L’APPEL A PROJET

       

       

       

       

       

       

    • Rehberger au fil du tram

      À l’occasion des Journées de l’architecture (www.ja-at.eu) qui se déroulent du 25 septembre au 24 octobre 2015, l’association Mulhouse Art Contemporain propose au public un parcours de découverte des œuvres de Tobias Rehberger dans l’espace urbain, le long de la ligne 1 du tram.

      rehberger garages monstruits

      Mulhouse Art Contemporain souhaite, par le biais de cette proposition, mettre en lumière les œuvres qui sont installées dans l’espace public et qui appartiennent au quotidien de la ville et de ses habitants.

      Cette déambulation commentée fait suite à l’édition de la carte L’Art dans la ville (2014), diffusée gratuitement, à l’office de tourisme de Mulhouse notamment, et qui permet au public d’effectuer deux parcours en toute autonomie. Deux objectifs dans cette démarche : faire connaître ces œuvres et les artistes qui les ont produites mais aussi permettre aux habitants de se les approprier, comme un élément de leur vie de citoyen. Cette double volonté rejoint le but de l’association : ouvrir l’art contemporain à tous les publics en empruntant tous les chemins possibles…

    • Week-end de l’art contemporain : un parcours pédestre

      IMG_1283

      Mulhouse Art Contemporain, propose ce samedi 14 mars un parcours pédestre de découverte d’oeuvres d’art contemporain dans l’espace public à Mulhouse, dans le cadre du Week-end de l’art contemporain en Alsace.

      Rendez-vous ce samedi 14 mars 2015

      À l’occasion du Week-end de l’art contemporain en Alsace organisé par le réseau Versant Est (versantest.org) qui se déroulera les 14 et 15 mars 2015, l’association Mulhouse Art Contemporain propose au public un parcours de découverte des oeuvres de l’espace urbain. (sur la photo, un précédent parcours lors des Journées de l’architecture 2014).
      Mulhouse Art Contemporain souhaite, par le biais de cette proposition, mettre en lumière les oeuvres qui sont installées dans l’espace public et qui appartiennent au quotidien de la ville et de ses habitants.
      Deux objectifs dans cette démarche : faire connaître ces oeuvres et les artistes qui les ont produites mais aussi permettre aux habitants de se les approprier, comme un élément de leur vie de citoyen. Cette double volonté rejoint le but de l’association : ouvrir l’art contemporain à tous les publics en empruntant tous les chemins possibles…
      L’art dans la ville, deux parcours proposés précédemment lors des Journées de l’architecture en octobre 2014, a fait l’objet de l’édition d’une carte diffusée gratuitement, à l’office de tourisme de Mulhouse notamment, qui permet au public de s’approprier ces visites en toute autonomie.

      Informations pratiques
      Rendez-vous
      Samedi 14 mars à 14h30 départ de la Fonderie
      16 rue de la Fonderie – Mulhouse
      Gratuit, sur inscription à evenements.mac@gmail.com

    • Un premier Stammtisch qui en appelle d’autres

      Le premier STAMMTISCH de Mulhouse Art Contemporain s’est tenu ce jeudi au Gambrinus. Une vingtaine de personnes se sont ainsi retrouvées pour parler à bâtons rompus – et ce malgré l’ambiance sonore un peu contrariante – d’art de de culture. A quoi ça sert l’art? Est-ce que la culture permet de valoriser l’image de Mulhouse? Quelques sujet abordés autour d’un verre en toute convivialité et sans chichis… Des artistes présents ont apprécié l’idée de se retrouver suggérant qu’on pouvait même, à partir d’une proposition artistique parler plus largement des questions qui sont dans l’air du temps…
      Prochain rendez-vous le dernier jeudi de février (donc en principe le 26), le lieu et l’heure vous serons préciser d’ici là. Bon week-end et merci aux participant(e)s de ce premier rendez-vous.
      PS : le maire Jean Rottner était invité, il s’est excusé, mais Eric Vincent et Elodie Mosnier du service de Développement culturel étaient des nôtres.

      WP_20150129_002[1]

      WP_20150129_001[1]

    • Le « Stammtisch » culture de Mulhouse Art Contemporain

      Envie de se rencontrer pour parler art et culture à Mulhouse ? Envie de rencontrer des artistes, des créateurs, des acteurs de la vie culturelle ? Envie de débattre ? Mulhouse Art Contemporain organise le jeudi 29 janvier prochain à partir de 19 h 30 au Gambrinus rue des Franciscains à Mulhouse, son premier « Stammtisch » culture.

    • Flumen / Regionale 15

      Rendez-vous jeudi 27 novembre à partir de 18h30 à la soirée inaugurale

      – à 18h30 à La Kunsthalle → Vernissage de l’exposition FLUMEN
      – à 20h30 à La Filature – Scène Nationale → Inauguration de LINEA, une sélection de vidéos + Dessins percutés, concert dessiné de BEARBOZ (dessins), Markus BUSER (design sonore) et Lucía CARRO VEIGA (percussions)
      * * *

      À La Kunsthalle FLUMEN

      Maximilian ARNOLD, Madeleine BADER, Annette BARCELO, Laurent BECHTEL, Camille BRES, Marc BREU, Anne CARNEIN, Angela CERULLO & Giorgio BLOCH, Raphaël CHARPENTIÉ & Markus KIEFER, Vincent CHEVILLON, Matthias FREY, GARISTE GATENÉ, Claire HANNICQ, Géraldine HONAUER, Olga JAKOB, Babette KLEIJN, Inès P KUBLER, Simon LEDERGERBER, Max LEIß, Valentin MICHAUT, Carolina PÈREZ-PALLARES, Sabine RAUN, Kristina SHISHKOVA et Arthur VINCK.

       

      Une proposition d’Alice Marquaille et Sandrine Wymann.
      L’exposition de la Régionale 15 est consacrée au fleuve et à ses légendes, 27 artistes y participent avec des œuvres faites d’eau, de bois et de pierre pour nous raconter d’amont en aval, des histoires d’hommes, de biens, d’ arts, de langues, de fraternités ou de pertes et de fracas.
      Parce qu’il borde nos frontières, dessine nos paysages et peuple nos imaginaires, le fleuve est un élément que nos trois pays voisins partagent avec fierté.
      L’exposition se donne le temps de voir ses eaux couler, elle est aussi attentive à ce qu’il sait raconter. Murmures et images s’en échappent. Bois charriés, matières érodées, reliquats et présences étranges se partagent son lit. On ne soupçonne pas toujours ce qui se cache derrière l’image d’un fleuve apparemment tranquille et millénaire.
      Ce qui est donné à voir, ce qui est donné à entendre, et même à sentir, c’est une chose changeante et immuable à la fois, on entend sourdre une rumeur, on voit poindre un éclat, on sent le futur qui s’y annonce et le passé qui s’y reflète.

      À La Filature, Scène nationale LINEA

      La Kunsthalle et La Filature proposent LINEA, une sélection de vidéos sur le thème de la ligne et du déplacement.
      Une proposition d’Emilie George et Emmanuelle Walter.
      Avec la participation de Flurina BADEL, Karen MULLER, Balint LIPTAY, Daniel KÜNZLER & Roman MENGE, Aline VEILLAT  et Elodie PONG.
    • L’Art dans la ville – Parcours de découverte / Journées de l’architecture 2014

      À l’occasion des Journées de l’architecture  qui se déroulent du 24 septembre au 26 octobre 2014, Mulhouse Art Contemporain a proposé au public deux parcours de découverte des œuvres d’art contemporain présentes dans l’espace urbain.
      JJD__14A1630_27 septembre 2014
    • Rencontre-projection autour de Robert Cahen au cinéma Bel Air

      Le Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg vient de  consacrer à Robert Cahen une passionnante exposition intitulée « Entrevoir ».  Mulhousien, Robert Cahen, né en 1945, est un artiste français majeur de la création vidéo.

      A la lumière de cette actualité, Mulhouse Art Contemporain et le cinéma Bel-Air ont souhaité proposer au public mulhousien de mieux connaître l’artiste et son œuvre lors d’une soirée projection-débat animée par Pierre-Louis Céréja, le 10 juin à 20 h (entrée libre)

      Robert Cahen

      En savoir plus »