• Totem, vibrations chamaniques, installation vidéo de Robert Cahen

      0

      • /
      • 2 mars 2017
      • /
      • 0 Commentaires
      • /
      • dans Actualités, Expositions, News, Rendez-vous
      • /

      Une initiative de Mulhouse Art Contemporain, en partenariat avec La Kunsthalle.

      Du 14 mars au 1er avril 2017

      Vernissage-rencontre : mardi 14 mars à 18h00

      Mulhouse Art Contemporain présente, dans le cadre du week-end de l’art contemporain, une œuvre de l’artiste vidéo Robert Cahen. L’association poursuit en cela son objectif principal qui consiste à faire partager à tous les publics la découverte des expressions multiples de l’art contemporain, dont la vidéo est devenue, ces dernières décennies, un des modes majeurs. Dans cette discipline, il apparaît pertinent d’offrir à Robert Cahen, l’un des représentants majeurs y compris au plan international, de cette écriture créative, une visibilité dans sa propre ville. Le choix du lieu, la Fonderie, la collaboration avec La Kunsthalle, l’intégration de cette proposition au week-end de l’art contemporain, illustrent cette volonté de diffusion et de promotion de l’art contemporain dans l’espace public mulhousien.

       

      L’œuvre présentée : Totem, vibrations chamaniques. Installation vidéo de Robert Cahen.  Musique et sons : M.Hélène Bernard.  Effets spéciaux et montage : Thierry Maury.   Production Pixea Studio 2016

      Les images tournées en Corée par Robert Cahen se veulent un regard original et personnel sur des femmes chamanes et les paysages coréens traversés. Entrent en résonnance avec ces images, les paysages sonores captés en Corée et les musiques composées par Marie-Hélène Bernard, l’ensemble nous transportant dans « un autre voyage » où nos repères vacillent, agités par un rituel chamanique, entre réel et fantastique, gravité et gaité, tension et détente…

      * * *

      Esprits diaboliques, si vous voulez me prendre, Faites-le sans vous moquer ! Qu’ai-je donc fait de mal ?

      Je compte mes amis : eaux, rocs, bambous, pins De quoi aurais-je besoin de plus ? Chunyangga (répertoire pansori)

      Extrait d’un texte coréen de rituel chamanique

      * * *

      L’installation vidéo Totem, vibrations chamaniques a bénéficié du généreux soutien matériel des associations Envie et L’Art et la matière ainsi que de La Filature, scène nationale

      L’artiste

      Robert Cahen a tout d’abord suivi une formation de compositeur au sein du Groupe de Recherches Musicales de 1969 à 1971, dont il devient membre actif et l’un des compositeurs en 1971, titulaire du diplôme du conservatoire national supérieur de musique de Paris, dans la classe dirigée par Pierre Schaeffer. La rencontre avec ce grand compositeur, Directeur du service de la recherche de l’ORTF, va être déterminante. Robert Cahen intègre par la suite son équipe, en tant que chercheur.

      Parallèlement à la composition musicale, l’artiste s’oriente aussi vers l’image et la vidéo auxquelles il applique les expérimentations techniques et le langage de la musique concrète. En ce sens, on peut le considérer comme un des pionniers de l’utilisation d’instruments électroniques dans le traitement combiné des images et du son.

      Ses œuvres sont présentes dans de nombreuses collections publiques et privées en France et à l’étranger. Lauréat de la Villa Médicis Hors les Murs en 1992, il obtient trois ans plus tard une commande publique pour une installation vidéo à Euralille. Le FRAC Alsace présente en 1997 sa première exposition d’installations. Depuis ses installations vidéo sont exposées dans de nombreux pays (Chine, Japon, Italie, Allemagne, Argentine, Chili, Colombie, Azerbaïdjan…) En 2010, c’est au Jeu de Paume à Paris qu’est programmée une rétrospective complète de ses films et vidéos.

      Dans le cadre du festival Musica 2013, Robert Cahen a présenté l’installation Boulez-Repons à l’Aubette à Strasbourg, s’en est suivie l’année suivante une passionnante exposition intitulée Entrevoir que lui a consacré le Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg.

      En 2014, Mulhouse Art Contemporain a présenté une sélection des films de Robert Cahen, lors d’une soirée spéciale présentée au cinéma Bel-Air à Mulhouse.

      Enfin, Robert Cahen a bénéficié du soutien de Mulhouse Art Contemporain pour son travail de vidéaste dans le cadre de la création de l’œuvre musicale de Marie-Hélène Bernard Un chemin de sable blanc, créée en 2016 à Reims et Lyon.

       

      Informations pratiques

      Heures d’ouverture

      Hall de la Fonderie

      16, rue de la Fonderie à Mulhouse

      Du lundi au samedi : 9h00 – 18h00

      Dimanches : 14h00 – 18h00

      Entrée libre

      Accès

      En voiture : autoroute A35 et A36, sortie « Mulhouse centre », direction Gare puis Université – Fonderie ou Clinique Saint Sauveur – parkings à proximité

      Depuis la gare : suivre le canal du Rhône au Rhin (Quai d’Isly) jusqu’au pont de la Fonderie puis rue de la Fonderie (15 mn à pied / 5 min à bicyclette).

      Transports en commun : arrêts « Fonderie » (bus n°10, ne circule pas le dimanche) ou « Tour Nessel » (Tram 2 et 3)

      A vélo : station « Vélocité » à proximité | Piéton : à 10 minutes du centre-ville

      LAISSEZ UNE RÉPONSE